Le Millepertuis, un antidépresseur naturel !

July 10, 2014

Le Millepertuis ou « Herbe de Saint Jean » est une plante médicinale datant d’au moins 2000 ans.

Bien avant notre ère, les Grecs anciens utilisaient le Millepertuis en cas de plaies et des blessures, des infections internes et des troubles névralgiques. Au Moyen-Âge, il éloignait les mauvais esprits car à cette époque, une personne souffrant de troubles psychiques était considérée comme possédée. L’Herbe de Saint Jean était donc prescrite à des fins thérapeutiques pour calmer ces esprits « tourmentés ».

De nos jours, en Allemagne par exemple, c’est une des plantes les plus recommandées contre la dépression sous ordonnance médicale. Les médecins la prescrivent beaucoup plus souvent que le Prozac.

 

Un antidépresseur naturel vous avez dit ?

Et oui, le Millepertuis aurait le même effet qu’un antidépresseur chimique tel que les benzodiazépines avec tous les effets secondaires en moins. Il est donc recommandé contre les troubles nerveux comme la dépression légère à modérée et l’anxiété. Nombreux sont ceux qui présentent des problèmes de stress, d’angoisse, d’irritabilité, des troubles de l’humeur…. Cette plante serait très utile pour apaiser, calmer et faire disparaître les symptômes liés à ces états. Elle est idéale pour soigner des coups de blues passagers.

En France, les médecins prescrivent trop largement des antidépresseurs chimiques alors qu’il faut le savoir, la phytothérapie est tout aussi utile et efficace dans les cas de dépression légère à modérée. Les plantes ont cet avantage de guérir en douceur sans provoquer d’effets secondaires fâcheux pour la santé.

 

Les études scientifiques le démontrent.

De nombreuses études ont cherché à vérifier la réputation du millepertuis.

Pour exemple, une étude scientifique de 1994 a démontré que le Millepertuis a soulagé environ 80% des 3250 patients qui étaient aux prises avec une dépression légère ou modérée. En effet, ils ont vu leur état s’améliorer significativement en prenant du millepertuis pendant quatre semaines seulement.

En 1996, le “British Medical Journal” a publié une rétrospective de 23 études effectuées par des chercheurs américains et allemands. Elle a montré que le Millepertuis produit trois fois plus de bons résultats qu’un placebo.

Soyez patient

Il faut un minimum de trois semaines de traitement pour arriver à des premiers résultats.

Un antidépresseur, mais pas que…

Le Millepertuis est une plante contre la dépression mais elle a d’autres vertus avérées.  Il a des propriétés astringentes, analgésiques, anti-inflammatoires et sédatives. Les herboristes utilisent l’huile de millepertuis pour les problèmes cutanés tels que les blessures, plaies, ecchymoses, gerçures, érythème fessier, brûlures, etc.

 

Sous quelles formes peut-on trouver le Millepertuis ?

En interne, il est utilisé pour les dépressions légères à modérées :

- Comprimé ou gélule
- Tisane
- Teinture mère
- Spray

 

 

En usage externe, c’est un désinfectant, agent antiviral, antibactérien et cicatrisant :

- Crème corporelle
- Pommade
-  Huile essentielle

 

Contre-indication :

Comme c’est le cas pour les antidépresseurs en général, le millepertuis pourrait provoquer des périodes hypomaniaques chez les personnes atteintes de troubles bipolaires. Les patients ayant des idées suicidaires doivent éviter de prendre du millepertuis. Eviter de prendre du millepertuis avant une opération (risque de réduire les effets de l’anesthésiant).

Par contre, il peut interagir avec certains médicaments et diminuer leur efficacité, plus précisément la concentration du médicament dans le sang, les médicaments concernés par des interactions sont généralement : les anticoagulants oraux, les contraceptifs oraux (pilule), la théophylline, la cyclosporine, des immunosupresseurs, des dérivés de la digitale, des antiviraux comme l’indinavir et autres médicaments contre le virus HIV…

En ce qui concerne la grossesse et la lactation, aucune étude n’a été faite pour déterminer l’action du millepertuis dans ces circonstances. Par conséquent, en fonction de la pratique médicale courante, on recommande à la femme enceinte et à la femme qui allaite de s’abstenir de consommer du millepertuis, sauf sur recommandation médicale.

Quant à la toxicité du millepertuis, elle est inexistante.

 

Attention : Ne prenez surtout pas de Millepertuis si jamais vous êtes sous un autre traitement contre la dépression.

 

Avant toute cure, demandez l’avis à un professionnel.

 

Bien à vous,
Céline ANTONI
Naturopathe
Tel : 06 58 12 03 96
Adresse web : http://www.naturopathe-plessisrobinson.com/
Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/naturopathe.plessisrobinson

Please reload

Featured Posts

Visualisation : Se remplir de Lumière

October 21, 2019

1/5
Please reload

Recent Posts

November 14, 2017

Please reload

Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Adresse du Cabinet :

7 chemin des Ecoles 

92350 Le Plessis Robinson

Téléphone :  06 58 12 03 96

Mail : celine.antoni92@gmail.com

SIRET : 539 181 032 00027